Revenus non agricoles

Bien que l’agriculture soit l’activité économique essentielle des ménages ruraux avec une part importante dans leurs revenus, d’autres activités non-agricoles peuvent également compléter leurs budgets familiaux. Shen soutient les communes et les familles individuelles, qui ont le potentiel et l’intention de s’impliquer dans des activités non-agricoles.

Tourisme local

L’ONG Shen met en œuvre une série de projets visant le développement du tourisme local. En particulier, en 2008 des maisons d’hôtes (B&Bs) ont été établies dans les villages de Tsapatagh, Chorja et Pambak (au bord du lac Sévan) par de jeunes entrepreneurs qui ont passé nos cours de formation et maintenant gèrent avec succès des maisons d’hôtes pendant les mois d’été.

En 2009, après avoir passé les cours de formation intensive, organisés par l’ONG Shen, encore six familles de la région se sont engagées dans cette activité.  Etant encouragées par l’expérience positive des covillageois, en 2012 d’autres familles ont obtenu des prêts pour commencer leur affaire d’hôtellerie. Le nombre des touristes préférant les maisons d’hôtes nouvellement ouvertes augmente d’année en année. Se basant sur sa propre expérience (cours et modules de formation élaborés) et sur l’étude de l’université américaine en Arménie, en 2012 l’ONG Shen a élaboré et a édité le manuel de "Gestion des maisons d’hôtes".

 

 

Sentiers de touristique

En attachant de l'importance à l’envie  des touristes étrangers et locaux de visiter un grand nombre de monuments historiques sur le territoire de l'Arménie, l’organisation de Shen , avec un soutien financier et méthodօlogique de la Fondation Yalkezian, a entrepris un projet touristique. Le projet prévoit l'amélioration des sentiers existants et la construction de nouveaux, l'installation de panneaux d'affichage et la construction des sanitaires.

Le premier projet conjoint en 2017 a été la construction du sentier Goche-Khachardzan de 12 km de longueur, soutenue par le projet <<sentier transcaucasien>>. Le sentier construit a été présenté aux agences touristiques.

 

 

La broderie renait à Tchambarak

Le cours de formation de broderie visant l’augmentation des revenus des femmes de Tchambarak et des villages voisins a touché à sa fin. Il avait commencé en 2005 et est considéré comme un bon exemple de durabilité de projet. Une petite entreprise nommée « Univers des fils » a été fondée par nos bénéficiaires et fonctionne avec succès.